Editorial du 2 septembre 2017 : se laisser séduire par Jésus

Qu’il est beau d’entendre des paroles prononcées entre amoureux : « Ton regard, tes paroles, tes gestes, tes actes, tes projets, tes attentes me séduisent… » Et comme il est émouvant d’écouter des époux dire qu’ils n’ont jamais cessé de se séduire l’un l’autre après nombre d’années de mariage ! Notre foi aussi se nourrit de ce lien de séduction réciproque avec la personne de Jésus. C’est là que notre relation au Christ devient plus vivante. Elle ne se contente pas de valeurs humaines de qualité. La séduction précède la vie à deux et l’intimité de la relation. En amour, comme en amitié, le cœur est dévoré par un feu brûlant.

Et si c’était le défi pour cette nouvelle année scolaire qui commence ? Vivre la foi parce que le Christ nous a séduits. Prendre du temps pour discerner, pour rechercher la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui va lui plaire… n’est-ce pas ce que nous ferions dans une relation d’amour ? Certes, l’amour implique souvent un renoncement. Donner pleinement à l’autre son espace dans la relation suscite une nouvelle manière de vivre, où chacun trouve la meilleure place. La parole de Dieu nous aide à nous poser quelques questions. Qu’est-ce qui nous séduit ? Comment réfléchir les projets d’année en choisissant les vraies priorités qui donnent vie et joie, solidarité et partage ?

Mais Jésus ne fait pas de mystère : le prix de sa vie comprend aussi le Golgotha. Si nous nous laissons séduire par le Christ et que nous osons le suivre, il nous ouvrira un chemin de vie. Mais sommes-nous prêts à passer par la croix ?

Père Tommy Scholtes, jésuite,

    Prions en Église Belgique

Vous aimerez aussi...